Makis, california rolls thon mayonnaise, saumon, omelette : une entrée facile qui en « jette »

31087744_1_

Voila mon entrée préférée que l’on soit en famille ou avec des invités : je fais au moins une fois par semaine makis et california rolls dont une autre recette est
Pour cela, il faut impérativement du riz rond japonais , riz à suchis que l’on trouve facilement à Paris dans les épiceries asiatiques (attention pas du riz gluant mais bien du riz japonais)
Le riz long classique ne convient pas du tout car il ne « colle » pas assez et j’ai essayé avec du riz arborio (riz à rissoto) que certain préconise : je n’ai pas été déçue et je l’utiliserai à nouveau si je suis en panne de riz japonais bien que je préfère le riz à suchis.

Autre petite précision : le riz une fois cuit ne doit pas être pâteux et gluant mais moelleux et un peu ferme à la fois et toute la difficulté est là il vous faudra trouver le temps de cuisson idéale et pour cela une mijoteuse à riz est bien utile (mais pas indispensable).
Après avoir fait cuire le riz il faut y ajouter du vinaigre de riz additionné de sucre et de sel. Le vinaigre de riz est particulier et ne peut pas être remplacé par un autre vinaigre.
Ne soyez pas surprise par son odeur assez forte quand vous le rajouterez au riz chaud : il ne restera qu’un très léger parfum dans les suchis.

 INGRÉDIENTS


Riz
– 2 verres de riz
– 2 verres et demi d’eau
– 4 à 5 cuillères à soupe de vinaigre de riz
– 1 à 2 cuillères à soupe de sucre
– 1 cuillère à café de sel (ou plus suivant vos préférences)

Garnitures
– graines de sésame noires et blanches légèrement grillées
– thon+mayonnaise
– saumon fumé
– bâtonnets de carottes, de concombres ou d’avocats
– feuilles de nori
– omelette fine
– feuille de shiso (feuilles aromatiques que vous trouverez dans les épiceries asiatiques) ou laitue

30869098_1_

 PREPARATION (Ces conseils sont tirés en grande partie de livre « Aujourd’hui je cuisine japonais » de Harumi Kurihara)

Tout d’abord vous devez abondamment rincer le riz jusqu’à ce que l’eau soit très claire : on le lave en le remuant doucement dans une grande quantité d’eau froide, que l’on renouvelle jusqu’à ce que l’eau qui s’en écoule soit bien claire (ce qui permet d’éliminer l’excès d’amidon)
Harumi Kurihara renouvelle ce rinçage 20 fois !

Laissez tremper le riz dans l’eau pendant au moins 1 heure : les grains de riz vont légèrement gonfler et devenir plus blancs (pour un autre type de préparation si vous ne pouvez pas attendre 1 h voir ici )
L’idéal pour la cuisson c’est le cuiseur à riz mais on peut également faire cuire le riz  dans une casserole
On additionne le riz (égoutté après l’avoir trempé) d’un volume d’eau légèrement supérieur(450 g de riz non cuit pour 60 à 65 cl d’eau d’après Harumi k.) moi je mets 2 verres et demi d’eau pour 2 verres de riz mesuré avant qu’il n’ait trempé .

Si vous n’avez pas le temps de laisser tremper le riz il faudra environ 1 verre et demi d’eau pour un verre de riz (on ajoute moins d’eau dans le riz à suchi que dans les autres sortes de riz).

Voila la méthode préconisée par Harumi Kurihara :
Mettre de l’eau froide dans une cocotte et versez-y le riz. Vous devez utiliser un peu plus d’eau que de riz et ne pas saler. Portez à ébullition. Quand vous entendez l’eau bouillir, fermez hermétiquement la cocotte et poursuivez la cuisson 15 min à feu doux. Éteignez le feu et laissez reposer 10 minutes sans ôter le couvercle. Après ces 10 min, ôtez le couvercle et brassez délicatement le riz de haut en bas, à l’aide d’une cuillère en bois. Chauffer le vinaigre de riz avec le sucre en poudre et le sel jusqu’à dissolution et arroser le riz encore chaud de ce mélange
Les puristes étalent après la cuisson le riz au fond d’un récipient large, genre de baquet plat en bois, appelé hangiri et l’additionne du mélange vinaigre de riz + sucre + sel puis l’aèrent en le remuant avec une cuillère en bois.
Ayant une cuisine parisienne, donc petite, je n’ai pas de place pour ce grand plat et donc j’effectue le mélange dans un ravier en verre avec une cuillère en bois

Les suchis sont meilleurs lorsqu’ils sont servis tièdes, évitez donc de laisser le riz trop refroidir

Recouvrir une natte de bambou d’une feuille de plastique étirable
Parsemez de graines de sésame légèrement grillées ou poser dessus une feuille de nori puis étaler le riz et
mettre au 1/3 de la largeur la garniture de votre choix (omelette et crudités ou thon mayonnaise crudités ou saumon fumé crudités))
Le riz sera plus facile à étaler si vous vous mouillez les mains : gardez près de vous un grand bol rempli d’eau
Rouler en serrant au maximum à l’aide de la natte et découper en 8 parts (d’abord en 2 puis en 4 puis en 8) en utilisant un couteau très aiguisé que vous tremperez dans de l’eau ou en 6 part si vous utilisez une feuille de nori

Des vidéos : et 

28021523_1_

Pour faire des makis à l’omelette battre un oeuf avec une pincée de sel et une pincée de sucre et l’étaler comme une crêpe sur une poêle (j’ai rajouté de tout petits morceaux de poivrons vert pour que ce soit plus joli !)

Découpez un rectangle dans cette crêpe que vous poserez sur votre natte de bambou puis étalez le riz dessus et posez la garniture de votre choix (pour moi omelette et carottes ou avocat) éventuellement parsemez de sésame grillés puis roulez la natte en serrant fermement

 Présentation 1: makis thon mayonnaise, saumon

27915076_1_

 

Présentation 2 : avec mâche, tomate cerise et verrine de crudités

30337726_1_

 

Présentation 3: makis omelette avec verrine de crudités

30891571_1_

  

présentation 4 : makis omelette et maki avec nori, thon mayonnaise et crudités 

31148966_1_

Pour décorer j’ai fait des fagots avec des bâtonnets de carottes et concombres

27915132_1_

Suggestions d’accompagnements : une salade verte, de la mâche additionnée de tomates cerises et de coeur de palmier, salade de pousse de soja avec radis, poivron vert et rouge, carottes etc..,ou plus traditionnel : wasabi, raifort ou gingembre 


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.

62 thoughts on “Makis, california rolls thon mayonnaise, saumon, omelette : une entrée facile qui en « jette »

  1. je suis admirative c’est magnifique! on se croirait chez un traiteur japonais! j’adore ça mais j’achète toujours, ta recette est extra et tes explications claires, je vais oeut etre me lancer!

  2. Ils sont tellement beaux tes makis !
    Je suis pour ma part habituée au take –away, je n’ai encore jamais réalisé du fait maison, je suis très impressionnée par tes réalisations !

  3. Bon, rien que de baver devant tes tartelettes, douceurs aux framboises et autres gourmandises…. je me sens un peu serrée dans mon jean…lol
    certes, les sushis équilibrent le tout !
    Au plaisir de revenir te voir, Ika

  4. J’adore le principe des sushis le riz avec du poisson. Les recettes que tu as fait qui plaisent à tous alors que le poisson cru ce n’est pas toujours le cas. Quelle patience pour faire cela ! J’espère juste pouvoir trouver tout ce qu’il faut par chez moi et les tester un jour.

  5. Comme il est dit plus haut c’est superbe, quel travail mais le résultat est magnifique, tes photos aussi sont très belles on croirait pouvoir les toucher, bravo!

  6. Tes explications si claires et tes photos si réussies me donnent envie de me lancer
    Moi non plus je ne suis pas très fan de suchi au poisson cru et là tu m’as donné pas mal d’idée
    Merci piroulie

  7. alors là !! je suis de nouveau épatée !!! bravo ! ça à l’air délicieux et tes assiettes et plats sont joliment présentés bravo ! c’est toujours un plaisir de découvrir tes recettes, continue de nous regaler et merci !!!

  8. Coucou Piroulie,
    C’est marrant, j’ai fait tout récemment des makis sushis mais je n’aime pas le gout de l’algue nori et de la sauce soja! Tes recettes avec crudités, thon mayonnaise et omelette me conviennent parfaitement, je vais pouvoir retenter l’expérience. D’autant que tes photos donnent vraiment envie, elles sont superbes, bravo.
    Bisous.

  9. Made in Japon
    Ohhhhhhhhhh depuis ce matin, je ne vois que du japonais sur les blogs…Je commence à mourir de faim et je crois que je vais me faire un made in japon ce soir….j’adore…

  10. J’aime beaucoup les makis, les tiens sont parfaitement réussis, quelle belle assiette qui me ravirait à l’approche du déjeuner!!
    Bonne journée

  11. Mon mari en est gaga! Il m’a rpomis de m’en faire dès qu’il aura trouvé tous les ingrédients necessaire à leur préparation. Moi, j’adore les rolls, lui est plutôt sashimi ou maki.
    Je te l’envoie!
    Bises

  12. He ben pas de soupe…
    … mais des choses bien plus sexy ! Je suis venue voir la recette de la soupe que mari et enfants mangent chaque soir ! je ne trouve pas mais tes sushis ont l’air à tomber !!

  13. superbe !
    Ils sont vraiment réussis et je retiens les idées de présentation et d’accompagnement
    Tes explications sont très claires et les photos magnifiques

  14. Nous n’aimons pas trop non plus les feuilles de nori donc c’est une excellente idée de nous faire découvrir ces makis version omelette ou saumon fumé (que j’adooooore!) pour pouvoir faire une belle entrée façon nipone pour épater nos amis ;O) Ici en Espagne, ce n’est pas encore très commun chez les gens de servir ce genre de choses, qu’ils ne retrouvent que dans les restaus japonais. Superbes photos et de très bonnes explications, c’est utile ! Merci et bisous

  15. je suis dingue de makis !!! je n’en ai jamais fait, quand je vais au resto japonais je me gave ! je note que je peux aussi aller en manger chez toi maintenant….

  16. ils sont magnifique je suis émerveillée!!
    je ne connaissais pas ceux a l’omellette et ceux sans feuilles de nori (que je n’aime pas trop)!
    pour les livres c’est moi qui les a contactés!!
    clique sur le lien a droite a coté de mon blog mais ne dit pas que c’est moi qui ta dit de les contacter dit que t’as vu ca sur plusieurs blogs car le monsieur m’a dit qu’il fesait une pause dans ses partenariats(‘par message privé) car ils y ‘en a trop!
    essaye quand méme!
    bisous

  17. J’adore toutes ces japonaiseries, ça fait longtemps que je n’en ai pas mangé et tu me redonnes soudainement envie! T’as changé quelques choses à ton blog?

  18. j’ai voté !
    J’adore ton site Margaret et c’est avec plaisir que j’ai voté mais j’ai eu du mal à le repérer parmi les autres il n’y aurait pas un lien direct ?
    Merci pour cette recette trés bien expliquée
    Est ce que le vinaigre de riz doit être cacher ?

  19. Mais que voilà un beau billet!!! je suis admirative. Admirative de tes réalisations mais aussi de la qualité de tes explications, des photos, de la mise en page, de tout quoi, c’est super.

  20. Ils sont superbes tes makis, je viens d’acheter un cuiseur à riz, mais il faut que je me perfectionne car le résultat n’est pas encore parfait. Mon riz est gluant (c’est pourtant du riz japonais pour sushis).
    En tout cas, très jolie entrée saine, gaie et colorée, bravo!

  21. REPONSES
    Réponses
    Levana : oui le vinaigre de riz doit être cacher on en trouve dans certains magasins je t’envoie un mail
    VOTE : A F Touch a installé un moteur de recherche il suffit de taper le nom exact de mon blog
    Lolo :si ton riz est gluant c’est que tu mets trop d’eau : le riz japonais demande moins d’eau qu’un riz classique
    Pupuce : merci
    merci à toutes pour vos commentaires

  22. j’ai voté
    avec plaisir car je viens régulierement te piquer des recettes et c’est la moindre des choses
    tes makis sont superbes et les explications très claires

  23. N en « JETTE » pas…..!!!
    j arrive pour manger le surplus, et comme je suis au regime avec tout les accompagements… c est un vrai festin !!!!!MIAMMMMM!!!!!!

  24. Tu vois, moi je suis revenue lire la recette de tes sushis, tu m’en as donné envie hier soir, en plus si ça peut faire maigrir…..Ce soir ce sera repas de sushis crudités!
    Bises

  25. vinaigre de riz
    BONJOUR
    Ou peut on trouver du vinaigre de riz cacher.Merci pour toutes vos recettes; elles font le regal de ma petite famille.

  26. Renseignements
    Bonjour,
    Je suis à la recherche de vinaigre de riz cachère, pourriez-vous m’indiquer où en trouver ?
    Par avance, je vous remercie.
    Cordial chalom.
    E.DOUKHAN

  27. Bonjour Evelyne
    J’ai trouvé tout les produits cacher dans le 19eme chez yarden à l’angle de l’avenue secretan, il y en a aussi chez hyper cacher.
    Je vais à « Paris store » près du métro Belleville, les algues pour suchi sont permises, ATTENTION NE PAS PRENDRE CELLES DE CHINE POUR DES RAISONS DIETETIQUES MAIS CELLES FAITES AU JAPON et j’achète aussi les petits tapis de bambou et le riz japonais pour suchis chez eux (attention pas le riz collant)
    Certain rabbanim permettent d’acheter le vinaigre de riz dans les magasins chinois en vérifiant la composition, il faut demander à votre rav, sinon j’en ai vu chez Yarden et chez Hypercacher
    Bonne journée

  28. Bonjour
    Quand on n’a rien pour faire les makis :
    Avec du riz, une sauce à la tomate et au thym pour parfumer le riz, des sardines en boites, et de la menthe fraiche, des champignons, tout mélanger, et servir sur une feuille de salade.
    Fermer la feuille de salade (facile à dire !) avec les mains quand on la mange.

  29. Bonjour Piroulie,
    Je me demandais combien de temps on peut les faire à l’avance ? Par exemple, si je veux les faire pour Shabbat, jeudi pour vendredi soir, ça marche ? merci beaucoup pour ton blogue, c’est ma référence principale et jusqu’à présent je n’ai raté aucune re cette…Éliane

  30. Bonjour, je voulais vous dire que je n’avais plus de vinaigre de riz. J’ai remplacé par du Vinaigre de Cidre coupé avec un peu d’eau et du sucre. Résultat très très similaire vraiment. Si ca peut dépanner!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *